Transition :

Si votre employeur vous a offert un soutien à la transition professionnelle par l’intermédiaire d’Optimum Talent, cliquez ici pour commencer.

Formulaire de soutien à la transition de carrière

Obtenez de l’aide avec :
  • Évaluation et planification de carrière
  • Perfectionnement et optimisation du CV
  • Soutien à la création de votre profil professionnel en ligne
  • Événements de formation et de réseautage
  • Préparation à l’entrevue

Le blogue Optimum

Partie 2 | Nourrir votre marque employeur en temps d’incertitude – les mises à pied

by Richard La Rue

Les perturbations économiques majeures causées par la pandémie ont contraint de très nombreuses organisations à mettre à pied (temporairement), ou à licencier (de façon permanente), une partie, souvent importante, de leur effectif. Vu les mesures de distanciation physique et sociale en vigueur, les annonces de ces mises à pied sont le plus souvent faites à distance (on les dit « virtuelles »). Dans de telles circonstances, les risques que la réputation et la marque employeur des organisations procédant à ces annonces soient affectées sont grands. De plus, les liens de ces employeurs avec leurs employés qui demeurent en poste pour aider l’organisation à traverser des temps particulièrement difficiles peuvent être mis à l’épreuve.

Dans ce contexte, comment les organisations peuvent-elles préserver leur image de marque? Et comment peuvent-elles conserver le respect des employés qui demeurent au sein de l’organisation? Et de ceux qui quittent bien involontairement dans un contexte particulièrement difficile? Le départ de leurs collègues pourrait engendrer un climat d’insécurité, de démobilisation et même d’absentéisme au sein de l’organisation. Une partie importante de la réponse réside dans la façon dont les employeurs livreront une annonce de mise à pied, en personne ou virtuellement, avec efficacité, humanité, et empathie.

 

Au cœur de votre marque employeur : l’expérience-employé

La marque employeur, qui se fonde sur l’image de l’organisation auprès de ses employés et de ses candidats potentiels, permet à l’organisation de se différencier de ses concurrents comme employeur de choix. C’est la qualité des interactions entre l’employeur et l’employé, et ce, du début jusqu’à la fin du lien d’emploi, et même après, qui nourrit cette marque. Une bonne organisation traite bien ses employés lors de l’embauche, mais ce sont les employeurs de choix qui les traitent aussi bien lorsqu’ils doivent la quitter. Une mauvaise expérience de départ est susceptible de générer chez l’employé qui quitte des sentiments négatifs qu’il pourrait partager avec son entourage ou sur les réseaux sociaux. Nourrir sa marque employeur par des actions professionnelles, respectueuses et humaines lors des mises à pied contribuera à minimiser les risques de dommages à la réputation de l’organisation comme employeur. Cela permettra aux employés mis à pied de quitter en se sentant respectés et reconnus, et à ceux qui restent de demeurer motivés.

Voici quelques principes pour faire vivre à l’employé une procédure transparente, respectueuse, et équitable :

  • Bien préparer la logistique de la communication
  • Faire l’annonce de façon discrète, tôt dans la journée et la semaine de travail
  • L’annonce de la mise à pied doit être faite par le supérieur immédiat
  • Manifester à l’employé de la reconnaissance pour sa contribution
  • Offrir un accompagnement en transition de carrière pour faciliter un atterrissage en douceur

*Pour consulter notre guide de pratiques complet en contexte de licenciements virtuels, appuyez ici.

 

Pour continuer de nourrir sa marque employeur après les mises à pied

Il est essentiel d’apporter un soutien particulier, tant aux employés mis à pied (temporairement), qu’à ceux qui continuent à « garder le fort » après les mises à pied.  Un exemple de ce soutien est de leur offrir des outils pour leur permettre de réfléchir et de s’autoévaluer, et de développer leurs compétences.

Voici quelques conseils pratiques pour une gestion post-licenciement inspirante et nourrissante pour la marque employeur:

Employés mis à pied (temporairement):

  • Maintenir leurs avantages sociaux
  • Garder un contact régulier avec eux (s’ils le souhaitent)
  • Leur offrir des outils de formation
  • Leur laisser la possession de leurs outils de travail
  • Les inclure dans certaines rencontres d’équipe

Employés demeurant en poste :

  • Communiquer abondamment avec eux
  • Demeurer visible et disponible pour répondre aux questions
  • Faire plus des suivis individuels que d’habitude
  • Leur offrir des outils de formation et du coaching

 

En résumé, la marque employeur se développe surtout durant la relation d’emploi. Quand l’employeur décide de mettre fin à cette relation, la manière dont vous agirez avec vos employés licenciés impactera significativement l’opinion qu’ils garderont et communiqueront de votre organisation. Agissez avec humanisme et bienveillance! Pour lire la partie 1 de ce blogue, cliquez ici!

 

 

Partagez: