Transition :

Si votre employeur vous a offert un soutien à la transition professionnelle par l’intermédiaire d’Optimum Talent, cliquez ici pour commencer.

Formulaire de soutien à la transition de carrière

Obtenez de l’aide avec :
  • Évaluation et planification de carrière
  • Perfectionnement et optimisation du CV
  • Soutien à la création de votre profil professionnel en ligne
  • Événements de formation et de réseautage
  • Préparation à l’entrevue

Le blogue Optimum

Les robots vont-ils vraiment prendre d’assaut nos emplois?

by Kim Hirsch

L’intelligence artificielle (IA) fait couramment la manchette aussi bien dans les médias traditionnels que sur les réseaux sociaux. Qu’il s’agisse de voitures autonomes, de robots placés à l’accueil ou d’ordinateurs capables d’exécuter toute votre fonction comptable, l’IA pénètre aussi bien les sphères économiques que sociales en causant de grandes transformations.

C’est connu, toute percée technologique entraîne son lot de bouleversements. Ce sera sûrement aussi le cas de l’IA même s’il est difficile d’en anticiper toute la portée. Toutefois, nous constatons que celle-ci affecte déjà notre compréhension, notre utilisation et notre développement du talent, ce qui n’est pas nécessairement une mauvaise chose.  L’IA éveille beaucoup de craintes principalement dues au fait qu’il s’agit d’un super pouvoir inconnu encore très mal compris. Évidemment, nous n’avons aucun contrôle sur le futur mais nous pouvons néanmoins maîtriser nos attitudes et nos comportements face à l’avenir. Ainsi, plutôt que d’imaginer tous les ravages que l’IA risque de causer en matière d’emplois et d’économie, je vous mets au défi de recadrer votre pensée pour envisager toutes les possibilités favorables qu’elle pourrait apporter. En voici quelques exemples :

Agilité des équipes et flexibilité des rôles

La nouvelle réalité créée par l’IA favorisera certaines compétences dans des domaines comme les communications numériques, les mégadonnées (« big data ») et l’ingénierie de la robotique, ainsi que des compétences personnelles comme l’intelligence émotionnelle et le coaching. Ces expertises seront très prisées et, comme une grande partie des spécialistes de ces domaines travaillent déjà selon un modèle à la demande, les entreprises devront revoir leurs structures organisationnelles et l’utilisation du talent à l’interne et à l’externe, ce qui ouvrira la porte à une organisation du travail beaucoup plus souple pour tous.

Mise en valeur de l’élément humain

L’IA peut suppléer et améliorer les fonctions courantes en exécutant les tâches monotones, permettant ainsi aux humains de se concentrer sur les interactions plus fines nécessitant de l’intelligence émotionnelle. Même si certains rôles et responsabilités ont été remplacés par des interfaces de dialogue robotisé sur le web et par des programmes d’algorithmes de tri, il en résulte pour les organisations et les individus un potentiel d’innovation et de développement de solutions de produits et de services plus personnalisés pour leur clientèle.

Nouvelles possibilités d’apprentissage

La marche du progrès fait toujours naître de nouvelles possibilités d’accroître les connaissances. Certaines entreprises visionnaires commencent déjà à investir dans l’IA en offrant à leurs employés de la formation continue et du développement dans ce domaine. Or, les organisations offrant de bons programmes de formation ont des taux élevés d’embauche et de satisfaction à l’emploi. Ainsi, à mesure qu’un nombre croissant d’entre elles comprendront la nécessité d’offrir de la formation régulière et de plus en plus poussée en matière d’IA, les possibilités d’apprentissage deviendront de plus en plus stratégiques, substantielles et valorisantes pour les individus.

Création d’emplois

L’un des aspects les plus intéressants et les plus stimulants de l’IA, c’est justement que nous ignorons encore sa portée et son potentiel. Cela signifie que l’avenir offrira des emplois encore totalement inconnus, voire inconcevables à ce stade-ci. Par conséquent, même si nous devons inévitablement envisager la suppression de nombreux emplois, le potentiel représenté par ceux qui se créeront est immense.

Le progrès de l’IA n’est pas près de ralentir. Les organisations centrées sur les bénéfices potentiels de l’IA doivent commencer par faire une évaluation de leur talent interne et de leurs manques à gagner. D’une part, elles doivent cibler leurs leaders ayant le plus de résilience et le plus grand potentiel et investir en eux par la création de plans de développement stratégique; d’autre part, elles doivent repérer les rôles appelés à disparaître et déterminer comment réaffecter ces employés et les outiller adéquatement.

Partagez: