Transition :

Si votre employeur vous a offert un soutien à la transition professionnelle par l’intermédiaire d’Optimum Talent, cliquez ici pour commencer.

Formulaire de soutien à la transition de carrière

Obtenez de l’aide avec :
  • Évaluation et planification de carrière
  • Perfectionnement et optimisation du CV
  • Soutien à la création de votre profil professionnel en ligne
  • Événements de formation et de réseautage
  • Préparation à l’entrevue

Le blogue Optimum

5 conseils pour une relation harmonieuse entre un PDG et son conseil d’administration

by Ryna Young + Kevin Kirkpatrick

La relation entre un PDG et son conseil d’administration peut être complexe et pour de nombreux hauts dirigeants, il est difficile de savoir comment en tirer le meilleur parti. Compte tenu des dynamiques de pouvoir et de politique qui sont en jeu, un PDG a intérêt à établir un partenariat efficace avec son conseil d’administration le plus rapidement possible pour améliorer ses performances et celles de l’ensemble de l’entreprise. Voici cinq conseils pour vous aider :

 

  1. Définissez clairement vos rôles et fixez vos attentes

Dès le début, il est important d’établir une relation à la fois formelle et informelle avec chaque membre du conseil d’administration. Cette relation se doit d’être fondée sur le respect, la transparence et la confiance.  Ensuite, le PDG doit déterminer le champ d’action du conseil d’administration et réfléchir stratégiquement à la manière d’exploiter son expertise collective. Il est recommandé d’utiliser les règlements administratifs de l’entreprise pour guider ce processus afin de s’assurer que le PDG et les membres du conseil d’administration savent ce que l’on attend d’eux à l’égard de leur rôle et de leur relation. Le PDG doit être ouvert aux différents points de vue et aux différentes opinions exprimés par les membres du conseil d’administration, en gardant à l’esprit que son rôle consiste à les soutenir et à mener l’entreprise vers le succès.

 

  1. Harmoniser les objectifs de l’équipe de la direction avec ceux du conseil d’administration dans un cadre de planification stratégique.

En utilisant un cadre défini, le PDG doit diriger le conseil d’administration à travers un processus pour identifier et cartographier le plan de 3 à 5 ans relativement aux services et aux objectifs de croissance de l’entreprise. Cette initiative permettra de garantir une vision claire qui pourra être communiquée à l’équipe de la direction tout en aidant à orienter la prise de décision. Le rôle du conseil d’administration dans la planification stratégique consiste à identifier les priorités ainsi qu’à établir les buts et les objectifs, à acquérir des ressources et à attribuer des fonds pour appuyer les décisions qui doivent être prises en matière de planification stratégique. Une fois le plan terminé, le conseil est également responsable du suivi de sa mise en œuvre.

 

  1. Définir la mission du conseil d’administration de l’organisation pour une belle relation entre un PDG et son conseil d’administration

Le conseil d’administration est chargé de surveiller l’entreprise et de s’assurer que les intérêts de la société sont respectés. Toutefois, s’il s’agit d’une entreprise qui n’est pas à but lucratif ou dans le secteur des soins de santé, le conseil d’administration peut être amené à travailler avec le PDG pour défendre ses intérêts auprès des instances dirigeantes. En outre, lorsqu’il traite spécifiquement avec les conseils d’administration des hôpitaux, il est également responsable du chef du personnel médical. Ainsi, il est important de clairement établir les règles de base. Il est essentiel de définir un plan et des limites à cet égard pour aider l’entreprise sans compromettre les relations avec les organes directeurs.

 

  1. Établir des rapports réguliers et des processus accessoires

Une communication ouverte et transparente est la clé de toutes les relations, et il en va de même pour les conseils d’administration. Dans les règles administratives, le PDG doit fixer des attentes sur la manière dont le conseil d’administration doit être informé des mises à jour permanentes sur les performances de l’entreprise, ainsi que sur les mesures mises en place pour la communication en cas de crise.

 

  1. Élaborer des plans de succession pour le PDG et les membres du conseil d’administration

Le conseil d’administration est une équipe qui ressemble beaucoup au personnel de la direction. Ainsi, le PDG et le président doivent s’assurer que le conseil d’administration reflète les compétences nécessaires pour être efficaces. En outre, le conseil d’administration doit continuellement développer les compétences et l’expérience de ses membres. En élaborant une grille de compétences pour le conseil d’administration, le PDG est en mesure d’identifier les compétences clés à ajouter ainsi que les lacunes à corriger.  S’il existe des lacunes en matière de compétences ou de diversité, il est préférable de les identifier rapidement et de mettre en place des plans de succession qui vous permettront de combler ces lacunes et d’assurer la continuité.

 

Comme pour toute relation, le conseil d’administration a besoin d’une base solide de confiance, de respect et d’ouverture de la part du PDG, ainsi que du temps et de l’énergie. Pour établir une belle relation entre un PDG et son conseil d’administration, soyez clair, fixez des attentes dès le début, abordez les conflits de front et dotez-vous de plans à court et à long terme pour aider à orienter les décisions et à garantir la valeur de toutes les parties. Enfin, ne sous-estimez pas le large éventail de conseils et de stratégies que peuvent offrir les membres du conseil d’administration. Souvent, ils apportent au conseil une expérience diversifiée dans des domaines clés tels que la finance, le droit, l’informatique, l’ingénierie, l’enseignement, les relations publiques, et plusieurs d’autres, ce qui permet d’adopter une variété d’approches à diverses questions.

Partagez: